L’approche par les risques selon ISO 9001 v2015 - Exemple d'application

L'approche par les risques
L'approche par les risques est l'une des grandes nouveautés de la norme ISO 9001:2015. qui donne la définition 'Le risque est l’effet de l’incertitude et une telle incertitude peut avoir des effets positifs ou négatifs', et qui exige que les risques soient identifiés, pris en compte et maîtrisés tout au long du processus de la conception et de la mise en œuvre du SMQ.
L’approche par les risques permet à un organisme de déterminer les facteurs susceptibles de provoquer un écart des résultat des processus du SMQ par rapport aux objectifs attendus, de mettre en place une maîtrise préventive afin de limiter les effets négatifs et d’exploiter au mieux les opportunités lorsqu’elles se présentent.
Selon le contexte de l'organisme et la nature du processus étudié, n'importe quelle méthode d’analyse des risques jugée performante (pour analyser puis maîtriser les facteurs susceptibles de provoquer un écart par rapport au objectif) peut être utilisée  en partant  des méthodes qualitatives (SWOT, ISHIKAWA) jusqu'à des méthodes quantitatives et techniques (AMDEC,HACCP), ou de se baser sur les résultats d'autres méthodes (6 sigma, SMED). Puis, on doit planifier et mettre en œuvre des actions face aux risques et aux opportunités identifiés.
Pour mieux intégrer cette approche au niveau des processus, je vous suggère d'utiliser les modèles suivants d'identification des processus :
Modèle (Lien) - Exemple 1 (Lien) - Exemple 2 (Lien)
Liste des Risques classés par nature du processus (Lien)
Des exemples d'application sont fournis par le Ref NF 31010 (Lien)

Exemple : Risque de retard dans le processus de production
Prenons un exemple de traitement du risque dans un processus de production
Exemple de risques : Risque de retard de production.
Causes Racines : pertes de temps et de ressources liés à la disponibilité de machine (les pannes et les changements d'outils), la performance de main d'oeuvre (les micro-arrêts et les baisses de cadences) et la qualité (les défauts et les retouches), ce qui est équivalent à un taux TRS non-optimale.
Le diagramme d'ISHIKAWA  permet d'identifier les causes racines.
Exemple de conséquences possibles : pénalités de retard, rupture dans l’approvisionnement des processus internes voire dans la livraison au client, baisse de la satisfaction des clients internes à l’organisme et du client final, pertes financières et de productivité.
Exemple d’évaluation : En général on évalue le risque selon la détection, la gravité et la fréquence d’apparition.
Selon la nature du processus étudié, d'autres critères peuvent être utilisés tel que le rendement  TRS dans le cas du processus 'Production'.
Détection :Immédiate et différée, Rupture dans le processus aval, alerte intégrée dans le système de gestion, comité de pilotage, audit,….
Gravité : mineur, majeur, critique,… en fonction des quantités et retards (rendement TRS).
Fréquence : rare, fréquent,…
Exemple d’options face au risque: réduction, acceptation, surveillance, transfert, utilisation en tant qu’opportunité comme dans le cas de changement d’outil (une opportunité pour effectuer les travaux de maintenance des équipements et le nettoyage des poste de travail ou de mettre en oeuvre la méthode SMED) etc.
Exemples d’actions :
Améliorer la Planification des commandes.
Redimensionner l’outil de production.
Améliorer les modes opératoires,fiches de postes,procédures...
Motivation du personnel et système de prime.
Suivi du TRS en temps réel.
etc
Le processus lui-même doit prévoir des surveillances, mesures et alertes afin de traiter le risque de retard (dans la phase d'identification des processus) .
Dans le cas du processus production les éléments suivants peuvent être utilisés dans la surveillance et la maîtrise des risques identifiés: suivi de rendement TRS, taux absentéisme, mesure de motivation,procédure de changement d'outil, modes opératoire....

Sources:
Marie-Laure Beiso, 8m-management
Abderrahmen Oueslati, CC2i Consulting
mail : admin@wiki4ever.com

wiki4ever.com est une platforme libre à but non lucratif; où on partage des liens vers des fichiers externes hébergés uniquement dans des sites web externes ; ici on n'héberge aucun fichier et on ne vole aucun contenu protégé, on re-partage simplement l'information et le contenu obtenu de divers sites externes en se basant sur leurs flux RSS

.

Publier un commentaire

0 Commentaires