Suivi de fabrication de citerne de transport matières dangereuses par voie routière - PFE

Résumé:

"Dans un environnement doté d’une concurrence affreuse, le Maroc a besoin, plus que

jamais, d’un secteur de transport concurrentiel et dynamique afin d’accompagner

l’évolution économique que connait notre pays depuis quelques années.

En effet, le secteur du transport représente 6% du PIB et 9% de la valeur ajoutée du

secteur tertiaire, il emploie 10% de la population active urbaine, et a connu une

véritable croissance depuis l’année 2000 (sa valeur ajoutée est passée de 19,6 milliards

de dirhams en 2000 à 33,8 milliards de dirhams en 2011, soit une croissance annuelle

moyenne de 5%).

En outre, le transport de marchandise par voie routière est incontestablement

nécessaire au bon fonctionnement du tissu productif, à cause de sa présence comme

secteur d’appui au niveau de tous les maillons de la chaine de valeur, il assure 75% des

flux des marchandises hors phosphate contribuant ainsi à la croissance nationale, et

même à l’intégration de l’économie nationale dans l’économie mondiale.

Cependant, le transport des matières dangereuses fait partie des formes de transport les

plus critiques a cause des risques qu’il présente pour les intervenants qui l’assurent et

pour l’environnement, il est régi par des accords internationaux fixant les règles de ce

secteur d’activité. En plus, le transport de marchandises dangereuses reste relativement

peu développé en raison de sa structure souffrante d’une mauvaise gestion, de ses

infrastructures vétustes et de son coût élevé.

Pour surmonter ces handicaps, notre pays s’est engagé, depuis 2000, dans un processus

de développement afin de mettre à niveau ce secteur pour qu’il assure son appui à

l’activité économique nationale." - L'auteur

Lien de Téléchargement


mail : admin@wiki4ever.com

wiki4ever.com est une platforme libre à but non lucratif; où on partage des liens vers des fichiers externes hébergés uniquement dans des sites web externes ; ici on n'héberge aucun fichier et on ne vole aucun contenu protégé, on re-partage simplement l'information et le contenu obtenu de divers sites externes en se basant sur leurs flux RSS

.

Publier un commentaire

0 Commentaires